Photo La croissance de la vente de BD en France

La croissance de la vente de BD en France


La croissance de la vente de BD en France

En 2019, La Fille de Vercingétorixet Les Indes fourbes commence et termine respectivement le top 5 des livres les mieux vendus en France. Ce qui constitue une preuve de l'embellie du marché des BD dans le pays. Et la croissance devrait encore se poursuivre cette année 2020, année qui a été par ailleurs choisie parle le ministère de tutelle pour la promotion 9e art.

Faisons un petit retour sur les chiffres à retenir de ces dernières années concernant les ventes de BD.

Une tendance soutenue par les nouveautés

Bien qu'une bonne partie des auteurs se plaignent de la précarité de leur métier, le secteur de la BD continue d'enregistrer de nouveaux records. D'après l'institut GfK, sa valeur s'est accrue de 34% de 2008 à 2018, dont 2% de 2017 et 2018. Le Syndicat de la librairie française a même fait état d'un accroissement des ventes de 7,4% entre 2018 à 2019, une hausse portée, entre autres, par les 600 000 exemplaires vendus en quelques jours de La Fille de Vercingétorix.

Il ne faut donc pas s'étonner de savoir qu'il s'agit du domaine de littérature qui produit annuellement le plus d'exemplaires après la littérature générale et la littérature de jeunesse : 78 millions, avec une représentation à 60% des nouveautés. Au niveau de production en titres, le secteur du BD occupe la 4e place grâce à ses 10 245 titres annuels, avec une représentation à 42% de nouveautés.

Un poids de plus en plus important dans les ventes

En 2018, les librairies et autres vendeurs de livres ont pu écouler 60 millions d'exemplaires de BD, comics et mangas. Cette année-là donc, le secteur a occupé déjà les 14% des ventes totales de livres, en nombre d'exemplaires écoulés. Il y est donc de mieux en mieux représenté. Ce volume a permis au marché de BD de gagner 276 millions d'euros d'après le Syndicat national de l'édition, ce qui représente 11% du chiffre d'affaires annuel de l'édition française.

Les ouvrages français sont très appréciés à l'étranger, car occupant les 29% de titres concédés à des éditeurs d'autres pays. En revanche, les BD venant d'autres pays représentent 19% des bandes dessinées publiées en Hexagone. Si plus de la moitié d'entre elles, 56% pour être précis, viennent du Japon, 36 sont issues des pays Anglophones et 2% de la péninsule Italienne.

Largesse et variété étonnantes du public

Les Français sont très friands de bandes dessinées, comics et mangas, 7,9 millions d'entre eux en achetant régulièrement. Et une importante partie d'entre eux sont de grands consommateurs de livres, s'en procurant annuellement en moyenne 18 livres, des bandes dessinées pour le 1/3. Ils allouent par ailleurs en moyenne un budget annuel de 194 euros, dont 63 euros pour les BD.

Contrairement à ce qu'en pensent bon nombre de personnes, les BD intéressent toutes les couches de la population, enregistrant même un taux d'intérêt de 50% et plus auprès des quadragénaires, des femmes, des parents, des citadins et des CSP+.

Selon le ministère de la culture, les hommes constituent la catégorie qui aime le plus lire une BD, suivi des adolescents et jeunes de 15 à 24 ans et des personnes âgées de 25 à 49 ans.